Four Anagama

 

Four à bois à flamme directe

 

À proposContact

Le four ANAGAMa

Un choix de cuisson

Ma passion pour les émaux de cendres et la cuisson au bois en Anagama est née chez Andoche Praudel en 2002.
C’est en 2006 que je peux mettre à l’épreuve les plans de mon propre four Anagama, avec une 2e chambre pour économiser le bois et avoir la possibilité de travailler l’émail.

J’ai creusé l’emplacement du four sur le côté de mon jardin mais, dès la construction de la sole, il a fallu créer à la pelle des tranchées latérales pour cause d’infiltration d’eau. Les copains céramistes en ressentent encore les douleurs dans leurs bras et leur dos !
Merci à mon copain d’enfance Ludo venu de Millau pour finir de creuser à l’extérieur de l’appentis avec sa pelleteuse.
Puis Micha et ses copains sont venus m’épauler pour poser les fondations et les gabarits de la voûte de la première chambre et tailler les briques avec leur machine.
Les amis céramistes se sont relayés aussi au gré de leur temps disponible pour donner un coup de main.
Depuis la première cuisson en 2007, le four n’a pas cessé de montrer sa vaillance… avec de gros coups de pouce de torchis collectif.
Mai 2019 : 36e cuisson.

5e marche. Défournement heureux.

1re marche, enfournement 2018.
2e et 3e marches. Défournement 2017.
Chambre de décompression, 2016.
2e marche. Défournement 2017.

1re marche. Alandier, enfournement 2013.

2e chambre, enfournement 2013.

1re chambre.

2e chambre.

Caratéristiques du four:

– 50 tonnes de torchis fabriqué.
– 6 000 Briques.
– 12 mètres de long, 1m70 de haut sur la première marche.
– Capacité de 10 mètres cubes utiles.
– 36 cuissons.
– 30 stères de croutes de bois ou 20 stères de bois entier sont nécessaires par cuisson. La croute chauffe moins mais produit plus de cendres.
– 100 heures (variables) de cuisson dont 50 heures au-dessus de 1250° C degrés (cendres et fusion des émaux) qui dépendent de la qualité du bois, de la pression atmosphérique (pluie ou temps sec).
– Cuisson de préférence à la pleine Lune pour 3 raisons : pression atmosphérique plus élevée + amis insomniaques pour cuire toute la nuit + meilleure vision nocturne.
– 5 à 6 jours de cuisson.
– 10 jours de refroidissement (en fonction des saisons).

Pour en savoir un peu plus

Reportage la Terre et le Feu de France 3

Un feuilleton en 5 épisodes tournés par les équipes de France 3 sur mon travail et la cuisson au four Anagama.

Épisode 1

Épisode 2

Épisode 3

Épisode 4

Épisode 5